The cult of fun has spread like some disgusting haemorrhagic disease

Call of Duty 4

Call of Duty 4 est perçu par la presse spécialisée, et par les joueurs (c’est la meilleure vente de l’année 2007) comme un titre d’exception. Il s’agirait d’une réalisation impeccable à tout point de vue. Mais seuls certains testeurs se sont arrêtés sur le fond et l’ont jugé dérangeant ou déplacé. En fin de compte ( et pour Activision c’est bien de compte qu’il s’agit) le jeu écope de très bonnes critiques. Pourquoi un tel glissement ? Lorsqu’on joue à Call of Duty 4, où s’engage-t-on ?

De quoi Call of Duty 4 est-il le nom ?

31 janvier 2008, par Karl
Quoi de plus anodin qu’un doom like dans l’univers du jeu vidéo pourrait-on se dire ? Si en effet le jeu Doom a définitivement posé les bases d’un genre le fait de passer de la chasse aux monstres à la (...)

Call of Duty 4 - Arrêt sur Images

24 janvier 2008
Une analyse rapide des éléments de convergence entre le cinéma dont s’inspire le jeu et leurs utilisation dans le jeu. Et ou l’on verra comment le titre d’Activision reprends les codes de films connu (...)

Call of Duty 4, éloge du conformisme par Activision et Infinity Ward...la presse et les joueurs

18 janvier 2008, par Tonton
Call of Duty 4 permet de poser une question générale à propos du jeu vidéo et de son insertion dans le monde social : Y a-t-il jeu lorsqu’un jeu vidéo se résume à réifier l’être ainsi du monde social ? (...)